Livre « Mom and Mum are getting married »

Les deux mamans de Rosie vont se marier, et Ken Setterington nous raconte ça dans un livre pour enfants (en anglais) que vous trouverez sur Amazon pour 13$ !

C’est l’occasion de jeter un œil à d’autres livres jeunesse, toujours en anglais comme ceux de Lesléa Newman : Mommy, Mama and Me ou Daddy, Papa and Me en version gay 😉

livre anglais livre anglais 2

Publicités

A quoi sert un blog sur le mariage gay ?

Je ne suis pas sectaire, bien au contraire, je ne suis pas « ghetto », ni très « milieu ». Et pourtant, j’ai décidé il y a quelques mois de créer un blog dédié à l’organisation des mariages des personnes de mêmes sexes…

Pourquoi ?

Au début il m’était très difficile de répondre à cette question. J’y voyais un besoin de recenser les prestas « gay friendly » au début, le moyen de centraliser les trucs et astuces pour adapter le mariage hétéro au mariage homo. Et puis j’y ai vu un endroit pour échanger des idées sur les mariages en général, un blog où l’on trouverait des conseils… Mais pas un blog rédactionnel, car ça non, je ne suis pas capable d’une telle rigueur ! Alors j’ai pris l’habitude de renvoyer vers les sites qui me plaisaient, au fur et à mesure.

Et puis les billets militants ont commencé à poindre leur nez et finalement, aujourd’hui, ce blog, c’est une somme de plein de choses qui gravitent autour de l’organisation d’un mariage homo. Car on ne pourra pas dire que ces mariages ne sont jamais militants ! Par le regard des autres, par la fierté de sortir de la mairie au bras de sa femme ou son mari, par la pression des normes hétéros sur tous les objets attenants au mariage (faire-part, figurines, décos, etc.) et des coutumes également (allez, challenge, on compte combien de maire vont nous faire le « allez, je vous embrasse toutes les deux, c’est bien parce que d’habitude je n’embrasse d’une seule mariée à chaque fois ha ha ha » 😉 )

Alors finalement, c’est parce que vous me donnez tant d’idées avec les organisations de vos mariages que je trouve encore de quoi sortir aujourd’hui ce 100ème billet de Il Vaut mieux Un Mariage Gay, et je vous en remercie 🙂

N’hésitez surtout pas à continuer de m’envoyer toutes vos idées et préoccupations, je me ferai un plaisir de chercher pour vous et de partager avec tout le monde le résultat de ma quête !

Un joli et spontanné « Trash the dress » hier !!

Vous connaissez le principe « trash the dress » ? Il s’agit de ces femmes qui, après leur mariage, font une séance photo en sautant dans la mer avec leur robe ou en se roulant dans la boue 😉

Et bien au mariage de deux amies hier, nous avons vécu un chouette « trash the dress ».

Le mariage à la Mairie a eu lieu le matin et, pour être tout à fait honnête, le Maire a été un peu rapide. Ca ne m’a pas empêché de verser ma larme à « vous êtes unies par les liens du mariage », of course, on ne se refait pas. S’en est suivie une journée marathon pour les mariées qui ont dû préparer leur appartement et les victuailles pour une trentaine de convives ! Moi, je ne peux pas vous en dire plus, car pendant ce temps, je faisais une sieste nécessaire à la bonne tenue de la soirée qui allait suivre !

Sur les coups de 20h, nous nous sommes tous retrouvés chez les mariées, entourés d’enfants, prêts à fêter dignement [ou pas] cet évènement capital ! La soupe de Champagne coulait à flots et les invités ont largement profité du balcon et de la fraîcheur relative qui arrivait doucement.

En fin de soirée, deux personnes envisagent de transbahuter les quelques bouteilles restantes d’une grande caisse pleine d’eau glacée vers la seconde (pour gagner de la place, quoi). C’est à cet instant que l’une des mariées décide de se rafraîchir les pieds dans la caisse vide (de bouteilles, pas d’eau !). Bon, évidemment, au début elle n’y a mis que les pieds, mais très vite, on l’a un peu aidée à s’y glisser entièrement, pour ressortir trempée comme une soupe !! La seconde jeune mariée n’a rien vu venir, mais ses amis n’ont pas hésité bien longtemps avant de la jeter elle aussi dans la bassine. S’en est suivie une série de « plongeons », dans une piscine d’appartement (ou un appartement transformé en piscine !).

Bref, les tenues sont ressorties trempées, les mariées hilares et les invités scotchés 😉

Merci les filles pour ce chouette moment de bonheur : les mariages se suivent mais ne se ressemblent pas !!!

bride-ripping-off-dress-in-water2

Démarches en mairie (2)

Concrètement, quelles sont les démarches à réaliser pour se marier ?

Je vous propose cette page inspirée de celle réalisée par la Mairie de Puteaux :

Retrait du dossier de mariage à la mairie

Présentez-vous, en premier lieu, au bureau d’état civil (un des deux époux suffit) pour connaître les démarches que vous devrez accomplir et des pièces que vous devrez joindre à votre dossier et pour récupérer ledit dossier.

Une fois, cette première étape franchie, vous pouvez commencer à préparer les documents à fournir pour la constitution de votre dossier comme :

  • Une pièce d’identité en cours de validité pour chacun des futurs époux (carte d’identité nationale, passeport ou permis de conduire)
  • L’extrait de naissance de chaque futur époux datant de moins de trois mois à la date du dépôt de dossier et renouveler si besoin à la date du mariage. Pour cela, il vous suffit de contacter la mairie de votre lieu de naissance (ou si vous êtes nés à l’étranger, le ministère des affaires étrangères de Nantes ou votre consulat)
  • La liste des témoins avec leur nom, prénom, âge, profession et domicile et la copie de leur pièce d’identité. Sachez toutefois que les deux témoins doivent impérativement être majeurs. Selon les mairies, les témoins doivent (ou pas) signer le document…
  • Une attestation sur l’honneur certifiant l’indication du domicile, de résidence et de célibat.
  • Deux justificatifs par personne parmi la liste suivante :
    • un contrat de location ou un acte de propriétaire
    • un document fiscal (taxe d’habitation, impôts fonciers, IR, etc.)
    • une attestation de la sécurité sociale
    • un relevé de compte ou un bulletin de salaire
  • Pour les personnes étrangères :
    • un certificat de coutume et un certificat de célibat (auprès de l’ambassade ou d’un consulat).
    • Tout document rédigé en langue étrangère, devra faire l’objet d’une traduction par un traducteur assermenté.

Dépôt du dossier complet

Au plus tard 1 mois avant le jour J : déposez votre dossier complet à la mairie tous les deux

A cette occasion, vous informerez l’agent de la date et l’heure de la célébration que vous souhaitez sous réserve que votre dossier soit complet.

La mairie annoncera votre union par la publication de bans. Elle sera effectuée dès la remise de votre dossier de mariage complet et aura lieu durant 10 jours. Cette publication des bans a pour vocation de faire connaître le mariage à tous, afin que toute personne soit à même de s’y opposer, en démontrant d’éventuels empêchements.

Signalez tout contrat de mariage et toute donation entre époux

Le contrat de mariage n’est pas une obligation. Si vous ne faites pas de contrat, vous serez alors soumis au régime légal appelé la communauté réduite aux acquêts. C’est-à-dire qu’en dehors des biens apportés lors du mariage ou hérités par la suite, tous les biens seront communs aux deux époux.

Dans la plupart des cas, cette formule convient le mieux aux futurs époux. Mais sachez qu’il existe différents types de contrats de mariage à établir devant un notaire comme :

La participation aux acquêts :

Durant le mariage, ce contrat fonctionne comme si les époux étaient séparés de biens. Mais à la dissolution du mariage, les époux demeurent personnellement propriétaires des biens qu’ils ont acquis à leur nom avant ou au cours du mariage ainsi que ceux qu’ils ont recueillis par succession

La séparation des biens :

Ce contrat est basé sur un principe simple et clair. Chacun des époux conserve personnellement ses biens acquis, avant le mariage ainsi que ceux qu’il a reçus par héritage ou donation

La communauté universelle :

Ce contrat permet aux époux de mettre en commun tous leurs biens, aussi bien ceux acquis par chacun avant ou pendant le mariage que ceux reçus par héritage ou donation. En outre, les époux sont responsables de toutes les dettes qu’ils contractent ensemble ou personnellement pendant leur vie de couple

La donation entre époux :

En cas de décès de l’un des conjoints, les enfants ou ascendants, et non le survivant, héritent de la moitié des biens communs. Pour augmenter la part du conjoint survivant les époux peuvent procéder à la donation, et ce dès le mariage.

L’audition préalable des futurs époux :

L’audition est obligatoire. L’officier d’état civil auditionne ensemble ou séparément les futurs époux. Toutefois, elle peut, à titre dérogatoire, ne pas avoir lieu.
 

Jour J

Jour J : Rendez-vous dans la salle des mariages de la mairie pour vivre, entourés de vos proches, ce moment inoubliable

Vous siégerez en face de l’officier d’état civil arborant une écharpe tricolore. Vous serez tous deux entourés des témoins. Les portes de la salle des mariages resteront ouvertes au cas où une personne opposée au mariage voudrait s’exprimer. L’officier d’état civil débutera la cérémonie publique en rappelant les devoirs conformément au Code civil, puis chaque personne de l’assemblée se lèvera pour écouter l’engagement du mariage. Enfin, vous signerez, vous et vos témoins, le registre des mariages.

Attention : la présence d’un traducteur assermenté est nécessaire si l’un des époux ou des témoins ne parle pas la langue française. »

Des sites pour aider les témoins à aider les marié-e-s

Ça fait alambiqué dit comme ça, mais il faut reconnaître que les témoins ont pas mal de boulot dans l’organisation du mariage et qu’il faut parfois leur donner un petit coup de main.

Voici donc quelques sites qui ont vocation à vous aider pour trouver des animations, pour organiser l’enterrement de vie de garçon/jeune fille, pour rédiger un discours, etc.

  • temoin-de-mariage.fr est complet et assez rigolo : sur le rôle du témoin :  « On va vous réquisitionner pour réaliser des taches ingrates, ça c’est sur, mais vous le ferez toujours avec le sourire! Par exemple, on vous proposera de mettre les 200 faire-parts dans des enveloppes (attention à votre langue!), de réaliser des décorations pour la salle, de mettre des dragées dans des ballotins… »
  • au-feminin.com , toujours dans les bons-plans, vous propose un dossier sérieux sérieux et assez orienté autour des témoins des mariées, mais pourquoi ne pas y faire un tour ?
  • la mariée en colère, que l’on ne présente plus, fait également un point sur le rôle du témoin
  • un carnet en ligne pour les témoins des mariées, encore une fois (Messieurs, il faut croire que chez les hétéros, vous ne faites jamais partie de l’organisation de la petite sauterie !!!)
  • Allez, cadeau : sur wikihow on vous explique comment préparer un discours 😉

Et surtout, souvenez-vous que vous avez été choisis… ce n’est certainement pas pour rien !!!