Aujourd’hui je pense aux oubliés de l’égalité

Les mariages pullulent et ne se ressemblent pas, mais l’émotion d’enfin pouvoir se dire « oui » devant M. (ou Mme) le Maire, c’est tout de même un truc incroyable auquel on a encore du mal à croire !

Malheureusement, j’ai aujourd’hui une pensée pour tous ceux pour qui ce projet de loi a créé des espoirs qui se retrouvent déçus.

Je pense aux couples de femmes séparées dont la maman sociale ne pourra pas adopter l’enfant. En effet, pour adopter, en France, il faut être marié. Et dans ce contexte, cela reviendrait à faire un mariage blanc, ce qui est toujours illégal… Ces femmes ont parfois reconstruit leur vie, souhaitent avoir un autre enfant avec leur nouvelle compagne, l’adopter et doivent pour cela se marier. L’ainé se retrouve donc dans l’incapacité légale d’avoir ses deux parents reconnus par la loi et reste en danger.

Je pense aux couples d’hommes en train d’attendre leur enfant adopté à l’étranger en tant qu’homme seul, qui ne peuvent risquer de tout flanquer par terre pour se marier. Ils s’aiment certainement très fort mais ne peuvent protéger leur famille…

Je pense évidemment aussi aux couples bi-nationaux dont le pays de l’un lui interdit de se marier avec une personne de même sexe en France…

Et je pense à tous ceux et toutes celles qui espéraient la filiation dès la naissance et qui doivent aujourd’hui financer de nouvelles procédures complexes pour espérer pouvoir adopter leur enfant. L’adoption est un pas, mais il marginalise encore et toujours ces enfants qui, selon le bon vouloir du juge, peuvent être adoptés en simple ou en plénière, plus ou moins vite, avec plus ou moins de visites de l’assistant-e social-e.

Certains voudraient que je mentionne ici la PMA comme grosse déception et c’en est une. Mais la filiation dès la naissance me semble tellement plus structurante des droits de l’enfant, que je la place au premier rang des oubliés qui nous manquent aujourd’hui. La PMA concerne les parents avant tout, et bien qu’elle soit très pénible, coûteuse et usante à l’étranger, elle ne garantirait pas plus de droits à l’enfant d’une famille homoparentale qu’il n’en a aujourd’hui. La filiation, elle, le protègerait dès sa naissance, comme tous les enfants.

Vous êtes-vous déjà posé la question de la légitimité de la présomption de paternité des hommes mariés, ou même de la reconnaissance en mairie des couples hétéros non mariés ? Le père légal pourrait tout à fait ne pas être le père biologique, que la femme ait eu un amant ou qu’ils aient eu recours à un donneur de sperme, et ça, tout le monde s’en fout. Alors ne nous trompons pas de combat, c’est la filiation qu’il faut réclamer à corps et à cris, plus encore que la PMA.

Aujourd’hui, je pense à tous ceux que la loi oublie et qui se retrouvent bien plus isolés qu’il y a quelques mois. Aujourd’hui, nous fêtons l’égalité dans les mairies tous les week-end, mais n’oublions pas que pour certains, cette égalité n’est toujours qu’un rêve.

***

Nota : trois remarques avant de laisser libre cours aux éventuelles remarques :

  • je ne suis évidemment pas opposée à la légalisation de la PMA pour toutes les femmes en France, étant moi-même en parcours depuis plusieurs années à l’étranger, mais je crois que la priorité doit revenir à la protection des enfants par la filiation dès la naissance.
  • un autre combat qu’il me semble nécessaire de mener très rapidement concerne évidemment les droits des personnes trans, mais c’est encore un peu plus hors sujet « mariage » que ce que je viens d’énoncer. Ces personnes recevront néanmoins toujours mon soutien et font également partie des frustrés de l’égalité.
  • mes propos n’engagent que moi, évidemment.
Publicités

Une réflexion sur “Aujourd’hui je pense aux oubliés de l’égalité

  1. « La protection, c’est la filiation », avons-nous scandé… Mais on n’y est pas encore…Tout à fait d’accord avec toi : le mariage est un pas vers l’égalité, mais il y a encore de nombreux pas à franchir… Et je crains que Flanby ne soit pas assez téméraire pour y aller… :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s