« Noceur de jolis garçons »

Messieurs,

Une fois n’est pas coutume, voici un wedding-planner pour vous !

logo-wedding-gay4

Wedding Gay ne s’occupe que des mariages entre hommes et propose de vous aider à organiser le mariage de vos rêves : du mariage à la maison aux vacances-mariage à Mykonos, wedding Gay s’occupe de tout !

Faites donc un tour sur le site web pour avoir quelques infos tarifaires…

Publicités

On vous avait prévenu, on est juste « comme tout le monde »… !

Le premier divorce entre deux femmes va être prononcé à Paris. C’est Vincent Daniel qui nous livre cette information sur francetvinfo. Oui, et en effet, ce qui devait arriver arriva !divorce-egg

Alors, outre le fait qu’il est toujours triste de prendre connaissance d’une rupture, cet article m’inspire quelque chose de léger : vous voyez, en fin de compte, les homos sont juste « comme tout le monde ». Ils ont les mêmes problèmes que tous les autres gens, ils se marient quand ils s’aiment, ils se déchirent quand ils ne s’aiment plus.

Mes copines de Puisque C’est la Guerre racontent ça drôlement bien, quand elles parlent de leur quotidien de mamans, et bien là, c’est tout pareil. On est juste humains.

Oui, je sais, il y a encore des gens à qui ça fait bizarre de lire ça…

Allez, je vous souhaite tout le bonheur du monde, comme dans tous ces mariages hétéros depuis 10 ans 😉

Choisir son menu, enfin « leur » menu !

Comme je le racontais hier, ce week end nous sommes allées choisir le menu de notre mariage dans le restaurant du traiteur.
Nous avions la possibilité de venir avec deux personnes chacune, nous avons naturellement opté pour nos témoins, comme je l’évoquais hier.
Nous avions rendez vous à 13:30 à une heure et quart de chez nous, nous sommes arrivées à trois voitures, toutes affamées et pour certaines, encore un peu alcoolisées de leur soirée de la veille 😉
Le gérant nous attendait et nous a installées dans un coin. Il a été merveilleusement inspiré, car nous étions en forme…! Après 2 minutes à table, nous avons sorti les appareils-téléphones-portables-intelligents et nous sommes faites remarquer par les clients…
La dégustation se faisait sur la base de trois entrées, trois plats et trois desserts que nous avions présélectionné sur le menu. Chacune a été servie d’un des trois choix que nous avions établis et nous avons fait tourner les serviettes les assiettes. Du coup j’étais d’autant plus heureuse d’être avec des amies proches car sinon nous aurions eu plus de mal à tout goûter…
Après un apéritif et trois entrées partagées (4 en fait, le gérant voulait nous faire découvrir une entrée en plus !), quelle ne fut pas notre surprise de voir arriver 6 « trous normands » ou assimilés ! Pour être honnête, on les avait un peu oubliés ceux là… Mais en plus ils ont donné lieu à un grand débat argumenté par Wikipedia sur le moment auquel il convient de servir le trou normand ! Tout le monde y allant de son commentaire et sirotant allègrement son alcool… 😉
Après les trois plats et les desserts, après avoir goûté tous les vins proposés, nous étions prêtes à rouler sous la table ! Pourtant il fallait encore voter !
Bref, après 3 heures dans le restaurant, une ballade digestive était plus que nécessaire, et en bonnes pimbêches que nous sommes, nous avons fait les boutiques. Je vous le déconseille vivement : essayer un jean dans une cabine surchauffée après avoir picolé et tellement mangé que vous hésitez à essayer deux tailles au-dessus est une très mauvaise idée !!!
Enfin ce moment de convivialité en mode « princesse » a été super ! J’ai juste un regret : nous avons finalement pris conscience à cette occasion que nous cherchions un menu pour nos invites, pas pour nous ! Je sors donc de là avec un plat que je ne supporte pas mais qui devrait convenir à la majorité de mes convives 😉

20131021-084836.jpg

Un week end avec les témoins pour… Dire merci avant le rush :-)

Ils/elles ont dit oui eux/elles aussi. Oui pour devenir témoin, comprendre oui aux galères, aux nuits blanches de préparation, à la gestion de votre stress avant le mariage, le jour J, etc. Oui par amour ou amitié, oui par engagement et fidélité, oui pour rigoler et vous faire pleurer d’émotions. Bref, en vous mariant, vous les embarquez dans une galère sans nom qu’ils n’ont pas choisi, eux.
Alors nous avons décidé, pour leur dire merci avant la bataille, pour les faire se rencontrer, pour leur faire découvrir notre lieu en avant première… de venir choisir le menu de notre mariage avec nous ce week end !
Je reviendrai sur le menu à proprement parler, mais là je voudrais faire un focus sur les bienfaits d’un tel week end.
Outre le fait que l’on a beaucoup rigolé, énormément mangé, un peu pas mal picolé et (presque) pas dormi, on a aussi pu se lâcher, se vider la tête et commencer à partager nos envies avec nos témoins. En fait, jusque-là ce n’était pas très concret et le fait d’y être allées toutes les 6, ça a mis les choses plus au clair dans tous les esprits. Ajoutons à ça que tout le monde ne se connaissait pas et que ces deux petits jours ensemble ont (peut-être ?) permis d’éviter quelques malentendus par mail ?
Bref, nous avons passe un superbe week end, pas centre sur le mariage mais un peu quand même, et nous étions très heureuses et fières des personnes que nous avions choisies pour tenir ces rôles !
Big up pour nos témouines de choc 😉

20131021-082916.jpg

Site de mariage d’Alex

Bonjour !

Alex nous propose ce site de mariage pour vous aider dans vos préparatifs !

« Il y a aussi http://www.weedding.fr/ sur lequel je viens de m’inscrire. Tout nouveau tout beau, fait aussi bien pr les hétéros que les homos. Et quand bien même il resterai qques parties « le marié », on leur écrit et ils changent tout! C’est juste GENIAL! Et GRATUIT! Bref, je m’éclate depuis hier à organiser tout ça sur ce site! »

J’ai testé pour vous et la formule est la suivante : ils proposent de vous créer gratuitement pendant deux ans un site à votre image. Au premier formulaire, j’ai eu l’agréable plaisir de « tenir dans les cases » ainsi que ma future femme !

N’hésitez pas à y faire un tour 😉

Cauchemars de future mariée

Témoignage reçu que j’avais envie de partager :

Moi (oui, les rêves sont généralement assez auto-centrés…), le jour de mon mariage. Le lieu est celui que nous avons choisi, à peu près, mélangé à celui de notre PACS il y a quelques années.

Une foule de gens autour de ma (future mais dans le rêve c’était déjà passé) femme et moi, l’heure de dire quelques mots. Je ne suis pas douée du tout pour les discours, alors le fait d’en rêver ne m’étonne pas plus que ça.

Je commence en remerciant tout le monde d’être là, banalités, blabla, etc.  Je regarde la foule : « Comme vous l’avez constaté, mes parents (et là j’ai mis trois boucles dans mon rêve avant de réussir à trouver la meilleure formule) n’ont pas réussi à venir (je voulais dire « couldn’t make it » mais ça faisait un peu trop crâneuse). [silence pesant dans l’assemblée] Ceci dit, je tiens à remercier deux personnes qui ont accepté de jouer les parents de substitution… » en parlant de deux invités. M. et P., deux de mes anciens managers (oui, ma boîte c’est comme une grande famille 😉 ou pas !).

Le rêve cauchemar classique de la lesbienne angoissée dans ses relations familiales. Je n’avais pas l’intention d’en parler, mais un commentaire de la maman de la mariée humide de mardi m’a émue et je me suis dit que, moi aussi, j’aimerais que mes parents puissent être fiers de moi le jour de mon mariage. Rien ne dit que ce ne sera pas le cas, mais j’espère ne pas passer les 6 prochains mois à attendre cela…