Mariage humide en toute délicatesse

Une nouvelle jolie histoire de mariage… Merci pour ce récit Mesdames !

Nous nous sommes rencontrées en 2000 et pacsées en 2005. Un an après, notre fille était là. Une famille parmi d’autres, à laquelle il ne manquait que des droits. Après des mois de débats haineux, la loi sur le mariage est arrivée, enfin. Pour l’une comme pour l’autre, notre pacs avait déjà valeur de mariage. Mais pour notre fille, pour la protéger légalement, c’était une évidence : il fallait nous marier.
Au début, ce ne devait être qu’une formalité. Nous songions à une cérémonie en présence de nos seuls témoins. Nos familles et nos amis comprenaient bien sûr, mais avec un sourire un peu triste. Nous ne voulions pas leur faire de peine. Sans parler de notre fille : on lui devait un vrai mariage pour qu’elle puisse tenir son rôle de petite demoiselle d’honneur couronnée de fleurs, comme elle en rêvait. La liste des invités s’est donc allongée, très vite…mariage s
On a commencé par le choix des invitations et des tenues. Facile. Oui mais assorties, les trois tenues. Moins facile… Et qui nous plaisent à toutes les trois. Quasi impossible ! Où recevoir les invités ? Chez nous ? Trop petit. Dans notre future maison en travaux ? Le challenge ! Reste toute la logistique qui suit la cérémonie.
Chacune son domaine de prédilection : ma chérie s’est concentrée sur le repas, moi sur la déco comme ce mobile aux couleurs du rainbow flag qui a demandé des heures de travail minutieux. Et plein de détails, du choix des serviettes à celui de la figurine en passant par le parfum des macarons. Pour ce mariage que nous voulions à notre image, pas question de servir une pièce montée classique. Trop vue, trop sucrée, trop collante.
On adore les macarons toutes les trois. Je n’avais pas envie d’un simple présentoir mais d’une vraie composition. La quête du Graal. C’est chez un petit pâtissier de banlieue qu’on a trouvé notre bonheur. Et bizarrement, l’un des souvenirs qui me resteront sera cet après‐midi ensoleillé où nous nous sommes assises toutes les trois dans un parc, avec les précieux macarons que nous étions allées chercher à l’autre bout de la banlieue (un samedi après‐midi en voiture, autant dire à l’autre bout du monde !) « Tu lui donnes quelle note à celui‐ci ? 4/5 ! OK. Moi je préfère le caramel au beurre salé, il est à tomber… » Nous avons même pris des photos pour nous souvenir des couleurs exactes au moment de faire notre choix final.
Et puis le mariage est arrivé avec son lot de nuits blanches les jours précédents. La semaine de congés supplémentaires offerte par mon employeur a servi à faire de notre maison toujours en travaux un lieu à peu près présentable. Au secours. Pas de massage zen, de séance de maquillage ni d’essai coiffure. Mais je suis désormais incollable sur les enduits et décapants en tous genres… Ma future femme passait à l’appartement après ses grosses journées de boulot. Bref, nous étions en pleine forme le jour J, à peine fatiguées et stressées… Arrivées tout juste à l’heure à la mairie, sous une pluie continue, il aura suffi de croiser le regard de nos familles pour que les larmes se mettent à couler. Que d’eau, que d’eau, nous avons frôlé l’inondation ! La main dans la main, accrochées l’une à l’autre (surtout ne me lâche pas, surtout…) nous avons grimpé les marches. Une salle des mariages magnifique, absolument pas impressionnante quand il a fallu la traverser sous les yeux de nos invités, la marche nuptiale en fond très sonore. Une adjointe au maire impliquée qui avait préparé un texte personnel, des invités aussi émus que nous, une petite fille ravie entre ses mamans. Et quand nous sommes sorties, tous ces sourires radieux sous les parapluies.
Le lendemain, notre fille me demandait quel était le plus beau jour de ma vie. Je lui ai répondu que c’était le jour de sa naissance.
‐ Ah bon ? C’était pas hier ? Parce que moi, si. ♥

 

Publicités

3 réflexions sur “Mariage humide en toute délicatesse

  1. ouh la la j’ai les poils qui se dressent et les yeux qui piquent… Félicitations aux mariées pour ce joli travail, ce beau récit et tout ce bonheur !! 🙂

  2. Ben c’est malin j’ai encore versé ma petite larme !
    S’était un jour magnifique gravé dans ma mémoire ! Voire ma grande sœur si heureuse ma nièce chérie si belle et si fière et ma belle sœur (qu’il l’était déjà des le premier jour !) si jolie !
    S’était une belle journée 💖💗

  3. Le bonheur était là entre nous tous. Nos familles réunies autour d’elles si belles ! Si fière de ma grande, si heureuse . Si fière de ma belle fille rayonnante. Et entre elles, ma petite fille, notre rayon de soleil. Un moment magique baigné de larmes de joie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s