« Ah bon, vous vous mariez le même jour ? Ben oui, on se marie ensemble, alors c’est quand même préférable… »

Merci à Anne pour son très chouette récit, et vivement le mariage 😉
On vous souhaite beaucoup de bonheur !

NOTRE DOUBLE ENTERREMENT DE VIES DE JEUNES FILLES

 Image1

 Samedi dernier, 26 octobre, vers 18h, nous étions tranquillement en jogging et pulls informes en train de nettoyer une salade verte pour aller avec les croque-monsieur du soir, et nous attendions qu’une amie (Tata ZK) passe en coup de vent pour donner son cadeau d’anniversaire à ma compagne avant de se rendre à un dîner près de chez nous, quand tout à coup, l’interphone émet son bruit caractéristique. BIIIIIIP !!!

Théophile accourt : « c’est Tata ZK !!!! »

Je décroche l’interphone et j’entends : « C’est Tata ZK ! » (Mon fils est intelligent, hein ?)

J’ouvre la porte, parce que je suis bien gentille, et j’attends que l’ascenseur nous livre notre Tata ZK préférée…

Et là… Qui vois-je débarquer ?

Tata ZK, ma sœur Elise et ma maman, toutes affublées de boas en plumes et de chapeaux à paillettes, qui débarquent en chantant « tatata tatatatataaaaaaa ! Allez hop les filles, on y vaaaaaa ! »

On venait de comprendre………..

Nos témoins nous embraquaient donc pour notre double enterrement de vies de jeunes filles, deux semaines avant notre mariage (et trois jours après notre atterrissage de New York mais passons…), et ma maman était là pour garder notre loupiot, qui n’en revenait pas de cette fête improvisée !

Nous sommes donc parties toutes les quatre dans la voiture de ZK, qui n’a pas de GPS, et ça, c’est un peu un drame quand même. Et en plus, on avait des oreilles de diables sur la tête, des boas aussi dingos que les leurs, et il y avait encore des perruques dans la voiture…

Nous avons traversé tout Paris, ma future petite femme guidait ZK on ne sait pas trop comment vu qu’elle ne savait pas où on allait (mais c’est ça, les gens organisés, ils savent où ils vont quoi qu’il arrive !), nous nous sommes garées dans un parking souterrain, et avons couru un peu car apparemment nous étions en retard…

Direction les bateaux mouches parisiens ! Là, nous avons retrouvé quatre copines qui nous ont accueillies à grands cris : Camille, Marine, Ti’Ma et Sophie.

Nous sommes donc montées toutes les huit dans le bateau mouche, déguisées comme il se doit (mais le ridicule ne tue pas), et arborant fièrement un petit bracelet vert anis marqué « Mariage d’Anne et Marie-Hélène » avec des petits cœurs dessus.

C’était rigolo d’écouter la guide raconter en français puis en anglais tous les monuments parisiens bien connus, et sympa de voir Paris by night en bateau. Que la tour Eiffel est beeeeeelle !!! Nous avons pris des tas de photos, toutes plus terribles les unes que les autres, et nous avons même arrêté un groupe d’amis pour que l’un d’eux nous prenne en photos toutes ensemble.

Nous nous sommes ensuite séparées en deux groupes de quatre, pour nous rendre dans un endroit encore inconnu de nous, les futures mariées.

Ma chérie et moi nous sommes donc retrouvées dans la voiture de ZK avec Sophie, ma collègue un peu folle, qui devait la guider jusqu’au point de rendez-vous suivant. Le problème avec Sophie, c’est qu’elle a un peu de mal avec l’orientation et les indications de mappy, donc elle savait où on allait, mais juste après coup… Bref, on a bien rigolé, même si ZK commençait à flipper de ne pas être à l’heure…

Finalement, nous avons réussi à nous garer, j’ai hérité d’un chapeau rose et d’une perruque rouge du plus bel effet, et nous nous sommes rendues au restaurant « Miniatures », rue de Versailles, dans le 16e arrondissement. Ce restaurant est dirigé par l’ex top-chef Yoni Saada :

 Image2

Quand nous sommes arrivées, Elise, Marine, Camille et Ti’Ma étaient déjà installées, tous boas autour du cou !

Nous avons fait sensation, et les cuisiniers ont tenu à emporter des perruques et des chapeaux pour faire des photos en cuisine… Ils étaient tous déchaînés, à croire que c’était eux qui allaient bientôt se marier !

Nous avons mangé comme des reines, rien que trois entrées, un plat et deux desserts… Succulent, magique, majestueux !

 Image3

Nous avons eu droit à des jeux idiots que j’ai gagnés haut la main parce que je suis la meilleure en chansons.

Avant de partir, Yoni  (oui, je l’appelle par son prénom, on est trop potes maintenant) est venu nous voir et a demandé : « Bon alors c’est laquelle qu’on enterre ? »

J’ai levé la main, ma chérie aussi, alors il a dit : « Ah bon, vous vous mariez le même jour ? »

Eclats de rire de nos convives ! J’ai répondu : « Ben oui, on se marie ensemble, alors c’est quand même préférable que ce soit le même jour, sinon ce n’est pas tellement pratique ! »

Là, il a paru un peu interloqué, et devant les rires de toutes, a demandé si c’était vrai ou pas, a finalement admis ce pur EVJF incongru, et nous a félicitées chaleureusement. Il a même bien voulu se faire photographier avec nous toutes devant son resto (la braguette ouverte mais ça, on n’y est pour rien, JE LE JURE).

 Image4

Voilà notre super EVJF à toutes les deux ! Merci nos témoins et nos copines pour ce super moment, notre mariage va être terrible !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s