Mariage de fiiiilles ! (1/2)

Merci à Anne pour ce joli témoignage… en deux parties 😉

Tout a commencé après le vote de la loi pour le mariage pour tous, quand j’ai voulu me marier le 2 novembre et qu’on m’a dit que c’était le jour des morts alors pas top. Bon, ça commençait bien. Du coup, on a choisi le 9 novembre, pour être bien sûres qu’il allait pleuvoir, et surtout pour avoir le lundi suivant, 11 novembre, férié.

Personnellement, j’aurais bien fait un mariage comme le pacs, juste nous deux (et deux témoins car c’est la loi aussi pour nous…), mais ma future épouse ne l’envisageait pas de cette façon. Elle voulait un vrai mariage, avec des invités, à manger, à boire, et plein d’émotion partout. Soit.

Alors on a fait une liste d’invités et on a réfléchi au concept : un mariage soft, élégant, classe, simple et de bon goût, comme nous quoi !!! (Et modeste, oui oui).

Nous avons choisi (et prévenu) nos deux témoins : ma sœur Elise et Tata ZK, parce que ça ne pouvait être qu’elles.

Nous avons mis à contribution : Camille et Marine pour les faire-parts, ma maman pour la déco, mon papa pour le champagne et le choix du traiteur, les parents de ma chérie pour le vin et les petites douceurs, Ti’Ma et ma petite sœur Léa pour les photos et les films, Lolo pour le matos son et lumière, le frère et la belle-sœur de ma chérie pour l’animation ludique et nos témoins pour les idées magiques. J’ajoute aussi que ma maman et ma témoin ont réussi à nous trouver des tenues de mariage en plein mois d’août à Montpellier sans même que moi j’essaie ma tenue. (Commentaires de ma sœur : « bah on a essayé la robe toutes les deux maman et moi, et comme ça n’allait à aucune, on a pensé que ça t’irait ! » Je le prends bien, vous pensez !)

Ce fut un peu du boulot, mais on était laaaaarges !

Nous avons donc décidé d’un concept hyper simple (et hyper cool et zen) : un week-end avec amis et familles à la ferme équestre, près de chez mon père. Youhou.

Et le 9 novembre est arrivé.

La veille, nous avions installé les salles (oui, les, car il y avait une salle pour les enfants et une pour les grands), les chambres (vous ne savez pas qu’on a joué à un sudoku géant pendant des mois pour attribuer les chambres à telles ou telles personnes… épique !).

Le jour J, nous étions très très larges, genre 3h avant je n’étais pas habillée, mais c’est pas grave… Ma maman est venu chez mon papa pour nous maquiller et nous coiffer, on était 10 à table le midi parce que mes futurs beaux-parents logeaient chez mon père, on a habillé Théophile dare-dare vers 13h (pantalon de velours noir, chemise blanche, débardeur gris, nœud pap’), et à 13h30 nous étions devant la Mairie, congelées, et nous accueillions nos premiers invités. Il ne pleuvait pas encore, c’était super.

Tout le monde est arrivé comme il se doit par ordre logique : d’abord Sophie, Camille, Marine, jamais en retard et toujours plutôt très en avance, jusqu’à Caroline et Biquet, pile 5 minutes avant l’heure, et Francine et Jess avec les marmots 20 secondes avant la cérémonie.

Et nous, heureuses de voir tout ce petit monde, nos amis de partout et d’ailleurs, et nos familles réunies pour la première fois, et mes grands-parents de 90 ans tout contents d’être là.

Nous nous sommes avancées vers le fond de la salle, et avons mis une chanson d’Amélie-les-Crayons, « Marie-Morgane », pour entamer la cérémonie. L’adjoint a été formidable d’humanité, de militantisme et de tolérance et nous a fait un joli discours pour nous préciser à quel point il était fier de nous marier. Il nous a offert un cadeau tout bien emballé, et au milieu de ce discours émouvant pour beaucoup, Théophile, qui était parti vers le fond de la salle, s’est précipité vers le paquet cadeau et s’est exclamé : « Oh, qu’est-ce qu’il y a dedans ??!! », un vrai petit clown qui a fait rire tout le monde !

Nous avons prononcé deux « oui ! » bien sonores et avons reçu un livret de famille, avec dessus nos deux noms, mais pas encore Théophile inscrit, bien entendu…

Nous avons été chaudement félicitées par tout le monde, le papa de mon épouse a craqué à son bras (qu’il était tout mignon, lui qui ne montre jamais ses sentiments… ), et nous avons rejoint nos véhicules pour tous nous rendre à la Ferme Equestre, à 35 kilomètres de là.

 

La suite demain !!

Publicités

3 réflexions sur “Mariage de fiiiilles ! (1/2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s