Fleurs de papier ou pompons de décoration

Jolie idée de déco !!! Merci 🙂

Maison d' Evelyne

Les fleurs de papier ou aussi appelées pompons sont une touche décorative toujours très sympathique avec lesquelles il est possible de créer bien des ambiances Ils se déclinent dans plein de couleurs pour vous permettre de les assortir à votre thème ou simplement donner une très belle touche de couleur. Pompons

Par contre attention quand vous les achetés car c’est  un point important pour votre organisation, si vous vous chargés de votre décoration.

Pensez à prévoir 10 à 15mn par pompons pour les mettre joliment en forme.

  Car si vous en avez beaucoup, cela peut grandement amputer votre temps pour mettre votre décoration en place….. pensez à en tenir compte. 1-Pompons_plafond_mariage

Ici un lien ou vous pourrez trouver quelques idées

View original post

Publicités

Chercher sa robe de mariée

Au début je voulais intituler cet article « trouver sa robe de mariée », mais en fait, après des heures de recherches, je ne peux partager avec vous que ma méthode de farfouillage, parce que je ne suis pas moi-même certaine de ce que j’ai trouvé aujourd’hui !

Alors pour trouver une robe de mariée, c’est bête, c’est basique, c’est frustrant, mais la première chose à faire, c’est de savoir combien vous pouvez / voulez mettre dedans. Pas dans la robe, non, les robes de mariée n’ont pas de poche, mais dans le prix oui. En gros, ça va de 150€ à 3000€ (si on reste sur des robes « accessibles » (sisi…) ).

  • Donc voilà, soit vous avez moins de 300 € à dépenser, et vous achetez en Chine, sans essayage, en espérant que vous avez bien pris vos mesures (ici)
  • Soit vous avez antre 300 et 800 € et vous achetez dans une boutique de province qui vous fera des retouches mais pas de confection « originale » (au sens « unique » hein) (ici)
  • Soit vous êtes riches / et / ou vos parents payent (cher) votre robe, et vous pouvez vous lâcher chez Pronuptia ou chez un créateur (comme ma chouchoute par exemple).

Un fois que cette étape placide mais indispensable est dépassée, faites vous plaisir, allez essayer des modèles de fous dans toutes les boutiques de mariage que vous trouverez et définissez ce qui vous va et ce qui vous plaît (oui, ce n’est pas toujours la même chose, ce qui peut poser quelques soucis de discussions avec soi-même…).

Retournez sur votre site / boutique / atelier de créateur et exprimez votre souhait au regard de ce qui vous allait.

Hop, le tour est joué 😉

Attention, il faut entre 3 à 6 mois pour recevoir sa robe, à peu près dans toutes les options mentionnées ci-dessus !! Si vous êtes pressée, rendez-vous chez des vendeurs de robes confectionnées pour lesquelles vous ne ferez que de petites retouches, ou bien foncez dans vos boutiques de prêt-à-porter habituelles et prenez une robe plus simple, mais aussi moins chère et disponible immédiatement !

Allez, bonnes recherches, moi j’y retourne 😉

Panique à J-173

Sur notre nouveau-super-trop-beau site de mariage, il y a un décompte. C’est une énorme connerie les décomptes. Pardonnez-moi le mot, mais je le pèse en l’écrivant !

C’est une option, je pourrais donc tout à fait l’enlever, mais comme beaucoup de Bridezilla, j’aime me faire du mal…

Du coup je panique. C’est ce qui m’a conduite à taper 243 lignes sur un fichier excel de trucs à faire. J’ai fini par céder au beau tableau avec qui-fait-quoi-pour-quand-avec-qui-et-comment et j’ai un peu honte, mais depuis, ça va mieux 😉

Ca va mieux aussi parce que j’ai appelé mes wonder témouines à la rescousse et qu’elles m’ont dit « OK on arrive » dès qu’elles ont compris l’état de stress… En fait, ce mariage, je ne veux pas le gérer de A à Z. Alors je demande à mes frères de prendre en charge des trucs, à mes témoins d’ne prendre d’autres en charge, etc. l’idée, bien entendu, est qu’il ne me reste plusq ‘uà gérer les trucs du genre « tenue », « coiffure », maquillage », « manucure », « massage pour être détendue » et autres réjouissances (niark niark niark 😉 ).

Bref, même quand on s’est déjà marié une fois, avec la même personne, que l’on sait déjà ce que l’on aime et ce que l’on déteste, que tout est déjà quasi bouclé depuis l’été dernier (salle, traiteur, dj, mairie…), et ben on a quand même le droit de stresser un peu de temps en temps 🙂

mariee colere

Petit site web pour notre mariage

On a décidé de faire un site web sur le site « petit-mariage-entre-amis » qui est drôlement chouette (sauf qu’on ne peut pas rattacher d’enfants aux invités hors famille mais bon c’est pas grave, ça se contourne easy). Il y a même tout pour mettre deux messieurs et deux Dames, alors moi ça me plaît bien.

On s’est pas mal pris la tête sur le site. Le design autonmatique nous allait bien, mais rentrer les invités un par un c’est un peu fastidieux. A la fin, on reçoit des identifiants pour chaque invité (ben oui, j’ai pas très envie que mon mariage soit le lieu de rencontre du camping-en-pique-niquant-et-en-priant-et-en-faisant-de-la-rando-pour-tous-mais-en-fait-pas-vraiment-pour-tous de l’été prochain, alors je me protège (un peu)). Petits papiers de la taille d’une carte de visite, au nom de chaque invité, leur permettant d’accéder au fameux site.

Mais après la prise de tête c’est drôlement pratique : pas de plan à envoyer, il est en ligne, pas besoin de lister dix fois à Tata Odette le nom des hôtels du coin, ils sont indiqués, pas de besoin de coordonner le co-voiturage de vos amis parisiens-sans-permis-sans-voiture mais qui ne peuvent décemment pas prendre le train et marcher 25 minutes en robe de mariage, tout ça se fait directement sur le site !

Comme je suis ravie, je vous invite à jeter un oeil à ce site. moi j’en avais visité plein avant mais ils avaient du mal à comprendre que nos deux prénoms soient féminins, et moi je n’aime pas bien quand on met une moustache à ma fiancée.

logo_blog_mariage

« Et alors, c’est laquelle qui se met en robe ?? »

Si. Je vous jure.

Et la fille qui a dit ça est loin d’être idiote. Ou fermée. Ou les deux.

C’est une fille très chouette, qui a vécu en Angleterre, a fêté le passage de la loi là-bas (en 24h, on s’en souvient bien ici…), est tout à fait progressiste, mais juste, ça ne tient pas encore dans ses cases.

Elle est bienveillante, sera là à mon mariage, est hyper contente pour moi, mais juste, elle bug quand je parle de « ma femme ».

Elle est pragmatique, intéressée, pose plein de questions sur l’organisation du mariage, mais juste, la dernière fois elle m’a demandé qui de nous deux allait se mettre en robe. Bon et là je n’ai pas pu m’empêché de la tâcler. Non mais sérieux ??????? J’ai répondu, placide, que nous serions toutes les deux en robes. Elle a le sourcil gauche qui n’a pas pu s’empêcher de se redresser, mais elle m’a dit « ah ben oui remarque… ».

J’ai remarqué. Merci, j’ai bien remarqué.

#homophobieordinaire ou #stéréotypesbienancrés ? Allez, je choisis l’option 2, sinon je vais encore devoir me fâcher.

211

L’enfer du faire-part ?

Il me reste 6 mois avant the D-DAY… Autant dire que vous allez commencer à suivre les préparatifs au jour le jour !

Alors nous en sommes à l’envoi des faire-part. La liste des invités est faite (3 niveaux : invités Mairie + dîner ; personnes que l’on aimerait inviter mais ça dépend de qui vient dans la liste A ; invités à la Mairie uniquement). L’air de rien, ça nous permet de nous limiter (au nombre de chaises pour dîner par exemple) parce que sinon on arrivait vite à 300 personnes. Ben quoi, c’est pas de ma faute, j’aime plein de gens 😉

Etape 2, la collecte des adresses postales. Ca marche aussi pour les adresses mails si vous avez opté pour un faire-part web. En tous cas, dans les deux options, c’est un moment fastidieux, un peu pénible de devoir courir après vos futurs invités pour leur demander leur adresse exacte… Mais un fichier excel bien ficelé comme celui dont nous parlions ici peut vraiment aider !

Troisième étape, trouver les enveloppes qui vont bien (ce qui nous a, en l’occurrence, valu un petit dépannage express dans un parking de centre commercial parce que « siiii je veux aller les acheter tout de suite maintenant !!!! »). C’est encore assez facile. Ensuite il va falloir enchaîner la décoration des enveloppes (que ce soit vous un un site web qui vous les fasse, il convient de définir ce que vous voulez…), le remplissage des zones d’adresses (et Dieu inventa le publipostage. Ou « pas ». Nous « pas », donc on a tout écrit à la mano), le verso des enveloppes (fichtre, c’est quoi mon adresse à moi déjà ?), le remplissage des enveloppes (tu as pensé à glisser le carton réponse ???)…

Au moment du remplissage des enveloppes, mille questions hyper importantes du genre :

  • Est-ce qu’on met un plan ?
  • Les gens vont-ils comprendre dans quel ordre on lit le faire-part ?
  • On fait un site de notre mariage ? Chouette, mais pensez à glisser les identifiants de vos invités et/ou l’adresse du dit site web…

Bref, on s’amuse comme des petits fous 🙂

Enfin, n’oubliez pas de préciser la date de réponse attendue (nous, on avait évidemment oublié, il a fallu ressortir tous les cartons… Heureusement, j’avais bien réfléchi avant à NE SURTOUT PAS fermer les enveloppes avant d’avoir tout vérifié trois fois !!)…

Ah et aussi, si vous comptez poster vos faire-parts, il faut des timbres (NOOOOON ? Rigolez : le soir où, à 23h, tout sera fini mais qu’il vous manquera des timbres, vous ferez moins les mariolles…!). Je vous suggère également de trier les courriers : courriers dans la région, ailleurs en France, à l’étranger (Oui, au fait, pour l’étranger, ce n’est pas forcément le même timbre…). L’histoire des tas c’est pour aller plus vite à la Poste, mais bon, moi je dis ça, je dis rien… 😉

Le-nouveau-timbre-Marianne-devoile_reference