Où aller pour la Mairie ?

Il y a la Mairie de gauche et celle de droite, celle qui changera peut-être de bord en mai 2014 et celle qui est vraiment trop mignonne dans ce joli village, là où vous avez trouvé la salle…
Alors où aller ?
La loi est très claire : nous pouvons nous marier dans notre mairie de résidence (à l’un ou l’autre des époux), ou dans celle de nos parents. Ok. Mais si on n’en a pas envie ?
En ce qui me concerne, j’ai appelé la Mairie du patelin où nous aimerions nous marier pour lui demander si ils acceptaient que nous nous fassions domicilier chez eux. Je n’ai jamais compris ce besoin de contraindre les amoureux à se marier chez eux, mais bon, passons. J’attends un retour du Maire, croisons les doigts. Nous aurions aussi pu nous faire héberger par le propriétaire du lieu mais, dans un bled de 300 habitants, il y avait un petit risque que le Maire se rende compte que les deux lesbiennes devant lui n’étaient pas tout à fait d’ici. Donc on a joué la transparence… en expliquant que je ne garderais pas le lieu s’il ne nous mariait pas. Ben oui, faut pas déconner 😉
Je vous en dirai plus dès que j’aurai sa réponse.
Toujours est-il que le choix de votre Mairie n’est pas franchement anodin. Se marier chez Hervé Maritton ou chez Bertrand Delanoë, ça n’a pas la même gueule !!
Et vous, vous gérez ça comment ?

Mise à jour le 04/07/2013 : Pour votre information, il semblerait que les Maires aient reçu des instructions très précises sur le fait de ne marier que des personnes vivant sur leur commune sous peine d’invalidité du mariage… Bref, nous on va se marier chez nous 😉

Publicités

Démarches Mairie (1)

Image

Vous avez décidé de vous marier dès que la loi sera passée ? C’est parti !!

Mais par où commencer ?

Les couples hétéros réservent leur date à la Mairie de leur ville le plus tôt possible pour être sûrs de la date avant de booker le lieu, le traiteur i tutti quanti… Mais que faire quand la loi n’est pas encore passée ?

J’ai essayé de contacter ma Mairie (de droite…) pour savoir s’il prenaient des pré-réservations en amont du passage du projet de loi, histoire de bloquer LA date. Bon, ça n’a pas été très efficace, puisque la dame (gentille et tout et tout) m’a expliqué que tant que le logiciel ne serait pas mis à jour, elle ne pourrait rien faire pour moi. Elle a ajouté (ce qui, quelque part, me rassure un peu) qu’elle n’avait pas eu de consignes à ce jour. Le bon côté des choses, c’est qu’elle ne m’a pas dit d’aller mourir avec mon projet de loi fasciste et antidémocratique. Le moins bon, c’est que je stagne toujours autant !!

Sans date, comment commencer les préparatifs ?

Du coup, j’ai opté pour le petit mail militant qui va bien, adressé au Maire, directement :

« Madame XX, Maire de Chez Moi,

Madame,

Vous n’êtes pas sans savoir que le projet de loi ouvrant le mariage civil aux couples de mêmes sexes est en passe de se concrétiser. Ainsi, j’ai pu, heureuse, demander la main de ma compagne et nous nous apprêtons à réaliser un des rêves de notre vie : nous marier.

J’ai donc pris les choses en main et contacté la Mairie afin de fixer une date qui nous permettra, comme à tous les couples, d’envisager sereinement les préparatifs de notre Mariage.

Pacsées en 2010, le 3 juillet, nous voulions nous marier le 5 juillet 2014 afin de garder la symbolique que nous avions associée à notre PACS (pensant à l’époque qu’il nous serait impossible de nous marier dans un futur proche). Malheureusement, la personne que j’ai eu en ligne m’a (très gentiment) expliqué que tant que son logiciel ne serait pas à jour, elle ne pourrait prendre ma demande en compte.

Je comprends tout à fait que les évolutions technologiques suivent les évolutions légales (et pas l’inverse), mais je suis un peu frustrée de me voir dans l’incapacité de réserver le lieu de notre fête pour un souci informatique.

Je fais donc appel à votre bienveillance, Madame le Maire, pour essayer de débloquer cette situation et me permettre de me lancer, comme tant de mes concitoyens, dans la grande et belle aventure qu’est le mariage.

Je vous remercie par avance de l’aide que vous pourrez m’apporter et vous adresse mes sincères salutations.

Moi »

Bon, ce n’est pas extraordinaire, mais je me dis que si nous sommes plusieurs à faire cette demande, elle finira peut-être par ouvrir un registre papier (et par faire évoluer fissa fissa son logiciel 😉 ).

Je vous tiendrai informés, et je suis preneuse de vos retours auprès de vos Mairies !