La chasse aux photos pour occuper les enfants le jour J !!

J’ai trouvé cette idée géniale, alors je la partage avec vous :

http://www.blog-decoration-mariage.fr/article-chasse-photos-love-spy-mariage-occuper-enfants-118489719.html

Il s’agit de faire prendre des photos aux enfants munis d’appareils jetables sur des thèmes qui vous tiennent à coeur du type : un couple (mais pas les marié.e.s), une bougie sans personne d’autre sur la photo, des gens qui sont en train de faire les clowns au photobooth, etc.

Du coup les enfants (8-12 ans environ je pense) sont occupés, et vous récupérez des photos originales en fin de soirée 😉

Publicités

L’illusion des menus-bougies

Alors voilà, je crois qu’il est temps de corriger un mythe, de rectifier un quasi mensonge, de vous sortir de la douce illusion entretenue par des images comme celle-ci :

Image

Oui, vous pouvez écrire votre menu sur du papier calque pour faire joli, mais NON, vous ne pouvez pas mettre ce menu autour d’un photophore sans risquer de faire griller tous vos invités éméchés le jour J… En effet, le feu, ça brûle.

Donc la meilleure option, si vous tenez à ces jolis menus, reste d’acheter des bougies LED (vous en trouvez des pas chères sur amazon) et de les glisser dans vos pots de yaourts que vous aurez patiemment avalés pendant les 6 mois précédant votre mariage 🙂

De la construction du plan de tables…

On pourrait faire une thèse sur le sujet, mais l’idée n’est pas là.

On nous avait prévenues : « le pire moment des préparatifs », « c’est sûr vous allez vous entretuer », « un mauvais moment à passer », etc. Bon et bien finalement, nous nous en sommes plutôt bien sorties.

Au début, j’ai voulu faire appel aux sites web qui se vantent de faire le plan de tables tout seuls, gratuitement, sur la base d’infos que vous donnerez. Honnêtement, ça m’a pas mal impressionnée, mais au regard du temps qu’il me fallait pour entrer les affinités des uns et les « désaffinités » des autres, j’ai fini par me décourager. D’autant que, au moment d’enregistrer, le logiciel m’a dit « ok, paye alors ». Bon, ben je n’ai pas payé et j’ai sorti ma trousse et mes ciseaux !

Rien n’est définitif, évidemment, il nous manque encore des retours pour certains invités, mais nous avons adopté une technique simple inspirée de ce que j’ai trouvé sur le web :

seating-chart(cliquez sur l’image pour accéder au site américain d’origine)

Du coup, nous avons imprimé notre liste d’invités que nous avons découpée, nous avons constitué nos 10 tables sur des quarts de feuilles A4 et nous avons déposé, l’une après l’autre, les étiquettes pour former nos tables :

plan de tables

L’exercice est très simple à formaliser, il nous a pris 1h30-2h à tout casser pour une centaine d’invités et il a le mérite de supprimer les irritants liés aux ratures et autres gommages intempestifs qu’un tel programme promet 🙂

Allez, à vos ciseaux !