Un mariage surprise ?

Avez-vous déjà entendu parler des mariages « surprise » ? Si vous avez la flemme d’inviter tonton-relou ou tata-facho, si vous voulez avoir vos proches autour de vous sans leur mettre de contrainte (« mais comment je m’habille ???), si vous n’aimez pas particulièrement être au centre de l’attention ou que vous appréhendez puissance trouzemille le powerpoint de votre pote de collège, voici quelque chose qui pourrait vous intéresser :

  1. Invitez tous celleux que vous voudriez avoir à vos côtés pour une occasion banale (type anniversaire, fête du printemps, baptême du petit, pendaison de crémaillère),
  2. Réunissez-les dans un lieu de votre choix : ce peut être chez vous, dans un gîte pour un week-end, dans un restaurant, au parc truc-muche pour un pique-nique, etc.
  3. Annoncez-leur quand tout le monde est là que :
    1. vous venez de vous marier (CHAMPAGNE !)
    2. vous les emmenez tous à la mairie
  4. Et festoyez en toute tranquillité intimité 🙂

Les +

  • Vous maîtrisez tout
  • Zéro pression pour vos invités, témoins
  • Vous pouvez vous habiller comme vous voulez !
  • Vous n’avez pas de remarques de la terre entière sur les choix que vous ferez
  • Votre mariage sera original et mémorable
  • Vous n’obligez personne à dépenser des sous (ah si : vous…)

Les – :

  • Vous devez tout gérer de A à Z
  • Vos témoins doivent être des tombes (oui, elleux il faut les informer car vous avez besoin d’elleux pour le passage en Mairie…)
  • Vous n’aurez pas de cadeau
  • Vous n’aurez peut-être pas tout le monde à vos côtés car certain.e.s peuvent ne pas comprendre la nécessité de venir à votre « crémaillère »

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous des expériences de ce type ?

Des idées et témoignages par ici :

Publicités

Appel à témoignages 

Si vous avez trouvé le site utile, s’il vous a inspiré.e ou amusé.e, si vous voulez qu’il continue à vivre… Racontez nous !

Je cherche des récits de vos mariages, d’anecdotes, de coups durs, de discriminations ou de passe-droits pour avoir été un couple de même sexe, de tuyaux que vous pourriez partager, etc. 

Alors à vos claviers et n’hésitez pas à faire tourner 🙂

Merci pour vous !

Deux ans :)

Hey le blog a deux ans !!

Je n’aurais jamais imaginé le faire vivre si longtemps, mais force est de constater que vous êtes plus de 1000 visiteurs par mois à continuer à passer par ici, même quand je vous abandonne un peu côté articles !

Alors je devais vous dire MERCI. Merci de continuer de passer, merci à ceux et celles qui m’envoient des articles, des idées, des photos. Je ne vous cache pas que le fait de m’être moi-même mariée l’été dernier m’a un peu « ralentie » dans ma rédaction d’articles, mais n’hésitez surtout pas à continuer à me donner vos idées, voire même à en écrire vous même si ça vous plaît !

Vive les marié.e.s, vive l’égalité, plein de bonheur à vous tou.te.s… et n’oubliez pas : « Il vaut mieux un mariage gay qu’un mariage triste » 🙂 !!

Marie

2ans-blog-02

Comment faire durer le plaisir après le mariage…?

Vous avez passé des mois (au bas mot) à organiser cette fête à votre image et voilà que d’un coup, c’est terminé. Comment continuer à faire vivre ce moment si particulier qu’à été votre mariage ? Que ce soit pour un anniversaire de mariage ou juste pour faire durer le plaisir dans l’année qui suit, que ce soit pour vous ou pour votre chéri.e, j’ai cherché quelques idées pour vous…

  • Retourner sur le lieu de votre union pour y passer une nuit romantique (et vous aurez le droit de dormir un peu cette fois 😉 )
  • Votre traiteur dispose d’un restaurant ? pourquoi ne pas vous faire préparer le même menu que le jour J ?
  • Je vous dirais bien de réenfiler votre tenue, mais tout le monde sait bien que le jour de son mariage, on fait tou.te.s deux tailles de moins que d’habitude tant on a arrêté de manger depuis des mois…
  • Si ce n’est pas encore fait, sortez vos photos préférées et faites (ENFIN !) votre album de mariage ! Pas forcément celui du/de la photographe, mais un album bien à vous, avec les photos floues et mal cadrées de vos invité.e.s qui vous ont le plus touchées.
  • Gravez sur CD votre playlist ! Il y a les musiques de la Mairie, celles de la cérémonie, de la fête, du découpage de gâteau, de l’ouverture du bal, etc. Autant de jolis moments à garder précieusement !
  • Retrouvez tous les power point et autres films diffusés le jour de votre mariage et gravez les précieusement sur un DVD, ce sera plus facile pour les regarder à nouveau par la suite.
  • Souvenez-vous de chaque instant, et si vous en avez le courage, écrivez une lettre à votre vous de dans 10 ans ; lettre que vous rouvrirez dans 10 ans à deux, pourquoi pas ?
  • Revisitez votre déco intérieure pour faire un peu de place aux mille souvenirs de la fête ! Là le tableau à empreintes, là le livre d’or, ici une photo des marié.e.s et là celle avec les témoins, ici encore le bouquet de fleurs séchées de votre arche fleurie, …
  • Rangez… oui c’est le moins drôle, mais il faut avouer que vous avez laissé traîner tout ce bazar depuis le jour J et qu’il est (grand) temps de ranger un peu ! Au moins vous arrêterez de vous lamenter tous les jours en pensant qu’il va falloir tout ranger un jour 😉

Je vous souhaite plein de courage, mais je suis convaincue que savoir passer à la suite est tout aussi important que savoir s’engager le jour où l’on dit « oui » 🙂

atelierfleurdemai-valisette-3

La fraude à la loi sera

Bravo à la Cour de Cassation pour cette position (on ne peut plus logique et normale, mais bon…) et à PCLG pour cet article percuttant.

Puisque c'est la guerre

cassation

Alors voilà.
Fin de la récré.
On remballe ses ballons, ses sweats mal coupés et ses petites insultes ridicules et désobligeantes.

La Cour de Cassation, plus haute instance représentant la loi dans notre pays vient de rendre son avis.
Après le vote des dernières élections présidentielles qui avaient voté à la majorité démocratique la confiance pour un homme qui promettait le mariage pour tous, après l’élection d’une assemblée représentative de députés soutenant ce même programme (voir même un peu plus), après des débats entre les parlementaires, après le vote d’une loi de la république en bonne et due forme, après la promulgation de près de deux cents adoptions plénières par des juges de France et de Navarre, cela ne vous suffisait pas encore.

Vous avez maintenant l’avis, encore une fois que non, nos enfants, et nos familles, n’ont pas à rester hors la loi.

Si vous n’en êtes pas sûr…

View original post 356 mots de plus