Comment faire durer le plaisir après le mariage…?

Vous avez passé des mois (au bas mot) à organiser cette fête à votre image et voilà que d’un coup, c’est terminé. Comment continuer à faire vivre ce moment si particulier qu’à été votre mariage ? Que ce soit pour un anniversaire de mariage ou juste pour faire durer le plaisir dans l’année qui suit, que ce soit pour vous ou pour votre chéri.e, j’ai cherché quelques idées pour vous…

  • Retourner sur le lieu de votre union pour y passer une nuit romantique (et vous aurez le droit de dormir un peu cette fois 😉 )
  • Votre traiteur dispose d’un restaurant ? pourquoi ne pas vous faire préparer le même menu que le jour J ?
  • Je vous dirais bien de réenfiler votre tenue, mais tout le monde sait bien que le jour de son mariage, on fait tou.te.s deux tailles de moins que d’habitude tant on a arrêté de manger depuis des mois…
  • Si ce n’est pas encore fait, sortez vos photos préférées et faites (ENFIN !) votre album de mariage ! Pas forcément celui du/de la photographe, mais un album bien à vous, avec les photos floues et mal cadrées de vos invité.e.s qui vous ont le plus touchées.
  • Gravez sur CD votre playlist ! Il y a les musiques de la Mairie, celles de la cérémonie, de la fête, du découpage de gâteau, de l’ouverture du bal, etc. Autant de jolis moments à garder précieusement !
  • Retrouvez tous les power point et autres films diffusés le jour de votre mariage et gravez les précieusement sur un DVD, ce sera plus facile pour les regarder à nouveau par la suite.
  • Souvenez-vous de chaque instant, et si vous en avez le courage, écrivez une lettre à votre vous de dans 10 ans ; lettre que vous rouvrirez dans 10 ans à deux, pourquoi pas ?
  • Revisitez votre déco intérieure pour faire un peu de place aux mille souvenirs de la fête ! Là le tableau à empreintes, là le livre d’or, ici une photo des marié.e.s et là celle avec les témoins, ici encore le bouquet de fleurs séchées de votre arche fleurie, …
  • Rangez… oui c’est le moins drôle, mais il faut avouer que vous avez laissé traîner tout ce bazar depuis le jour J et qu’il est (grand) temps de ranger un peu ! Au moins vous arrêterez de vous lamenter tous les jours en pensant qu’il va falloir tout ranger un jour 😉

Je vous souhaite plein de courage, mais je suis convaincue que savoir passer à la suite est tout aussi important que savoir s’engager le jour où l’on dit « oui » 🙂

atelierfleurdemai-valisette-3

De la construction du plan de tables…

On pourrait faire une thèse sur le sujet, mais l’idée n’est pas là.

On nous avait prévenues : « le pire moment des préparatifs », « c’est sûr vous allez vous entretuer », « un mauvais moment à passer », etc. Bon et bien finalement, nous nous en sommes plutôt bien sorties.

Au début, j’ai voulu faire appel aux sites web qui se vantent de faire le plan de tables tout seuls, gratuitement, sur la base d’infos que vous donnerez. Honnêtement, ça m’a pas mal impressionnée, mais au regard du temps qu’il me fallait pour entrer les affinités des uns et les « désaffinités » des autres, j’ai fini par me décourager. D’autant que, au moment d’enregistrer, le logiciel m’a dit « ok, paye alors ». Bon, ben je n’ai pas payé et j’ai sorti ma trousse et mes ciseaux !

Rien n’est définitif, évidemment, il nous manque encore des retours pour certains invités, mais nous avons adopté une technique simple inspirée de ce que j’ai trouvé sur le web :

seating-chart(cliquez sur l’image pour accéder au site américain d’origine)

Du coup, nous avons imprimé notre liste d’invités que nous avons découpée, nous avons constitué nos 10 tables sur des quarts de feuilles A4 et nous avons déposé, l’une après l’autre, les étiquettes pour former nos tables :

plan de tables

L’exercice est très simple à formaliser, il nous a pris 1h30-2h à tout casser pour une centaine d’invités et il a le mérite de supprimer les irritants liés aux ratures et autres gommages intempestifs qu’un tel programme promet 🙂

Allez, à vos ciseaux !