Le Food Truck « pour tous » de Pauline & Valentine

Voici un joli concept : Pauline et Valentine vous accueillent pour vous servir leurs burgers bios et locaux à Lille ! Mais elles ne se contentent pas de vous nourrir tous les jours, non, Pauline et Valentine interviennent également pour vos événements privés (dont les mariages oui oui oui 🙂 ) !

pauline_et_valentine

Alors ami.e.s de la région lilloise ne tardez plus et foncez sur leur page facebook où un petit message vous attend :

** FOOD TRUCK POUR TOUS **

Vous êtes nombreux à trépigner d’impatience quand vient le lundi soir et à partager avec nous ce petit rituel du début de semaine, j’ai nommé : la publication du planning !

Vous remarquez que les services privés (ou « privatisations » dans le jargon des Food Truckeurs !) c’est une seconde nature chez Pauline et Valentine : anniversaires, baptêmes, communions, pacs, mariages et lendemains de mariage (rebonds, brunchs, appelez les comme vous voulez ! 😉) Oui, oui, on fait tout ça aussi !

Vous appréciez nos Burgers de filles et nos frites maison (since 2013), et nous on adore quand vous nous conviez à vos moments spéciaux : on partage, on rit, on s’amuse, on écoute, on essaye de répondre à toutes vos questions entre 2 steaks, on échange… c’est le service avec un truc en plus émoticône wink

Par dessus tout, moi j’adore quand je vous vois agglutinés, tous égaux, devant le comptoir, que vous nous posez THE question ! « Alors, qui est Pauline et qui est Valentine??! », quand vous vous émerveillez lorsque je dépose un Burger tout chaud sur le comptoir « OOhhh » et accompagné d’un « elles ont l’air bonnes vos frites! » « C’est quoi comme sorte de pomme de terre?? »

Toute privatisation commence par une demande de devis, un appel, un message, un mail, une rencontre et autant vous dire que je reçois beaucoup de demandes pour des mariages et des rebonds… Et certaines d’entre elles ont une saveur un peu particulière, elles sont écrites à 4 mains et signées de vos 2 prénoms. Sans contrefaçon, le message est passé 🙂 et comme dirait Mylène que j’ai dans le sang depuis que j’ai 3 ans : « Je préfère un mariage gay à un mariage triste »

à tout bientôt, love

Publicités

Appel à témoignages 

Si vous avez trouvé le site utile, s’il vous a inspiré.e ou amusé.e, si vous voulez qu’il continue à vivre… Racontez nous !

Je cherche des récits de vos mariages, d’anecdotes, de coups durs, de discriminations ou de passe-droits pour avoir été un couple de même sexe, de tuyaux que vous pourriez partager, etc. 

Alors à vos claviers et n’hésitez pas à faire tourner 🙂

Merci pour vous !

Deux ans :)

Hey le blog a deux ans !!

Je n’aurais jamais imaginé le faire vivre si longtemps, mais force est de constater que vous êtes plus de 1000 visiteurs par mois à continuer à passer par ici, même quand je vous abandonne un peu côté articles !

Alors je devais vous dire MERCI. Merci de continuer de passer, merci à ceux et celles qui m’envoient des articles, des idées, des photos. Je ne vous cache pas que le fait de m’être moi-même mariée l’été dernier m’a un peu « ralentie » dans ma rédaction d’articles, mais n’hésitez surtout pas à continuer à me donner vos idées, voire même à en écrire vous même si ça vous plaît !

Vive les marié.e.s, vive l’égalité, plein de bonheur à vous tou.te.s… et n’oubliez pas : « Il vaut mieux un mariage gay qu’un mariage triste » 🙂 !!

Marie

2ans-blog-02

Comment faire durer le plaisir après le mariage…?

Vous avez passé des mois (au bas mot) à organiser cette fête à votre image et voilà que d’un coup, c’est terminé. Comment continuer à faire vivre ce moment si particulier qu’à été votre mariage ? Que ce soit pour un anniversaire de mariage ou juste pour faire durer le plaisir dans l’année qui suit, que ce soit pour vous ou pour votre chéri.e, j’ai cherché quelques idées pour vous…

  • Retourner sur le lieu de votre union pour y passer une nuit romantique (et vous aurez le droit de dormir un peu cette fois 😉 )
  • Votre traiteur dispose d’un restaurant ? pourquoi ne pas vous faire préparer le même menu que le jour J ?
  • Je vous dirais bien de réenfiler votre tenue, mais tout le monde sait bien que le jour de son mariage, on fait tou.te.s deux tailles de moins que d’habitude tant on a arrêté de manger depuis des mois…
  • Si ce n’est pas encore fait, sortez vos photos préférées et faites (ENFIN !) votre album de mariage ! Pas forcément celui du/de la photographe, mais un album bien à vous, avec les photos floues et mal cadrées de vos invité.e.s qui vous ont le plus touchées.
  • Gravez sur CD votre playlist ! Il y a les musiques de la Mairie, celles de la cérémonie, de la fête, du découpage de gâteau, de l’ouverture du bal, etc. Autant de jolis moments à garder précieusement !
  • Retrouvez tous les power point et autres films diffusés le jour de votre mariage et gravez les précieusement sur un DVD, ce sera plus facile pour les regarder à nouveau par la suite.
  • Souvenez-vous de chaque instant, et si vous en avez le courage, écrivez une lettre à votre vous de dans 10 ans ; lettre que vous rouvrirez dans 10 ans à deux, pourquoi pas ?
  • Revisitez votre déco intérieure pour faire un peu de place aux mille souvenirs de la fête ! Là le tableau à empreintes, là le livre d’or, ici une photo des marié.e.s et là celle avec les témoins, ici encore le bouquet de fleurs séchées de votre arche fleurie, …
  • Rangez… oui c’est le moins drôle, mais il faut avouer que vous avez laissé traîner tout ce bazar depuis le jour J et qu’il est (grand) temps de ranger un peu ! Au moins vous arrêterez de vous lamenter tous les jours en pensant qu’il va falloir tout ranger un jour 😉

Je vous souhaite plein de courage, mais je suis convaincue que savoir passer à la suite est tout aussi important que savoir s’engager le jour où l’on dit « oui » 🙂

atelierfleurdemai-valisette-3

Côté divorce, ça se passe comment ?

Loin de moi l’idée de vous déprimer dès le lundi matin, mais je me suis aperçu, en discutant, que les modalités d’accès au divorce sont méconnues des nouveaux accédant.e.s au mariage que nous sommes 🙂
Par ailleurs, j’ai en mémoire plusieurs couples de parents m’expliquant leur opposition farouche au concept même de mariage et qui avaient décidé de se marier, d’adopter, puis de divorcer aussi vite que possible.
Un point très rapide sur le sujet, du coup :
Quand ? Dès que les deux parties le souhaitent (divorce par consentement mutuel). En effet, la loi de réforme du divorce du 26 mai 2004, en vigueur depuis le 1er janvier 2005, a abrogé le troisième délai de l’article 230 du Code civil, et par là même, l’obligation de respecter la durée minimale de mariage de 6 mois, avant de demander le divorce.
Faut-il absolument un avocat ? Oui : il en faut un pour chacun.e même si divorce « à l’amiable » chez le notaire
Procédure ? Elle n’est pas compliquée et a été simplifiée depuis 2005, mais je vous invite à jeter un oeil ici, ce sera plus efficace que de recopier le site 🙂
Le divorce se fête t il ?
Allez, je ne peux m’empêcher de vous copier ici l’article de ladepeche.fr qui m’a faite sourire (et qui pense à TOUT LE MONDE) 🙂 :

La «Divorce Party» : nouveau phénomène à la mode

Publié le 27/06/2013 à 10:42, Mis à jour le 27/06/2013 à 10:44

Insolite

Robe de mariée Mirella - ©http://www.secretbymirella.com
Robe de mariée Mirella ©http://www.secretbymirella.com

 

 

Depuis une dizaine d’années, le nombre de mariages est en constante baisse. Devancé par le PACS, ce dernier attire moins les couples. Jugé trop contraignant par de nombreuses personnes, il est aussi victime de ses échecs. En effet, près d’un mariage sur deux finit en divorce à l’heure actuelle. Ainsi, un nouveau phénomène est en train de voir le jour : la « Divorce Party ».  Par « Divorce Party », on peut entendre fêter son divorce. Le concept serait une sorte d’enterrement de vie maritale, sur le même principe que le traditionnel enterrement de vie de jeune fille ou de garçon avant de se dire oui. Véritable phénomène aux Etats-Unis, le concept fait progressivement son entrée dans les mœurs européennes.

Fêter son divorce entre amis voire avec…son désormais ex-conjoint

Des entreprises se sont même spécialisées dans l’organisation de ces événements d’un nouveau genre comme Poppin’s Avenue, une agence lyonnaise : « Cela consiste à organiser une fête où l’on invite ses amis à célébrer la fin de son mariage, sur le même principe qu’un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon. Nous ne prônons pas le divorce, mais tout peut être matière à faire la fête » explique Marion Daul, l’une des créatrices.

Et cette dernière de se féliciter de proposer « aux néo-divorcés de fêter leur rupture entre amis, ou même avec leur ancien conjoint ! ».

Déchirer sa robe ou son costume de marié(e)

Si les plus sages optent pour une simple soirée entre amis histoire de se remonter le moral, d’autres au contraire, plus rancuniers, prennent un malin plaisir à déchirer leur robe ou leur costume de marié(e) afin de faire, pour de bon, le deuil de leur ancienne relation.

Une formule « Divorce pour tous »

Pour Poppin’s Avenue, qui propose désormais une formule « Divorce pour tous » histoire de rester dans l’air du temps, la « Divorce Party » est « une façon de prendre la séparation positivement et de repartir du bon pied et, pourquoi pas, de faire de nouvelles rencontres ».

La mariée était en pantalon…

Il semblerait que j’ai raté cet article de l’Express qui propose 3 couturiers pour se marier en blanc ! Attention, les prix ne sont pas ceux de Et@m hein 😉

http://www.lexpress.fr/styles/mariage/trois-adresses-pour-se-marier-en-tailleur-pantalon_1561645.html

Sinon, vous avez le site lmgerard.com (à Marseille) qui vous propose des choses sans doute plus aborables (prix non affichés) :

http://www.lmgerard.com/details-pantalons+femme+habilles+du+34+au+54-239.html

Enfin, un article d’un chouette blog qui donne plein d’idée d’ensembles pantalons :

http://sweetfelicite.blogspot.fr/2014/02/la-mariee-portait-un-pantalon-les.html